agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Une liste renouvellée et représentative

Valérie Pécresse, a présenté à la presse, ce dimanche 7 avril 2010, sa liste pour les régionales, la qualifiant de "renouvelée, rajeunie, d’ouverture, et de la diversité". Découvrez sur notre site la liste complète des candidats de l’UMP-NC pour les élections régionales à Paris.

voir la article 804


PARIS 07/02/10 - La tête de liste UMP-NC en Ile-de-France, Valérie Pécresse, a présenté dimanche sa liste pour les régionales, la qualifiant de "renouvelée, rajeunie, d’ouverture, et de la diversité".

"Plus de la moitié des personnes qui figurent sur nos listes n’étaient pas candidates en 2004", a-t-elle lancé. Si on prend les personnes en position éligible, cette proportion est beaucoup plus importante, a-t-on précisé dans son entourage.

De fait, en ce qui concerne la liste parisienne, une seule conseillère sortante figure dans le premier tiers éligible, Brigitte Kuster, a relevé le président de la fédération UMP de la capitale, le maire du XVe Philippe Goujon.

"La liste est rajeunie et la moyenne d’âge des deux têtes de listes départementales a mon âge, 42 ans", a affirmé Mme Pécresse. La moyenne d’âge des numéros un départementaux est de 45 ans, celle des numéros deux de 38 ans, a-t-elle précisé.

"C’est aussi une liste d’ouverture, qui rassemble huit familles politiques", a-t-elle plaidé, en citant, outre des membres de l’UMP et du Nouveau centre, deux proches de Dominique Strauss Kahn, Véronique Bensaid, ancienne conseillère parlementaire de l’actuel président du FMI, 9e à Paris, et Linda Uzan, élue PS à Sarcelles (Val-d’Oise). Cinq représentants du MoDem figurent sur ses listes, dont le sénateur des Yvelines Nicolas About. Le parti radical est représenté par Yves Jégo, tête de liste en Seine-et-Marne. La Gauche moderne de Jean-Marie Bockel, le Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin sont également représentés.

"La composition de nos listes est emblématique de notre volonté de mettre en valeur la diversité", a poursuivi Mme Pécresse, soulignant qu’il y avait "dix fois plus de candidats issus de la diversité cette année qu’en 2004". Une place importante a été laissée "aux personnes en situation de handicap", a-t-elle ajouté.

Mme Pécresse a également estimé que sa liste (209 candidats, y compris elle-même) avait "pris un temps d’avance dans l’union", étant rassemblée avant le premier tour, alors que ses deux principaux adversaires, le président sortant Jean-Paul Huchon (PS) et Cécile Duflot pour Europe Ecologie, partent "désunis".

Copyright © 2010 AFP.