agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Projet 2012 : les conventions thématiques de l’UMP

Jusque fin décembre l’UMP va reprendre le rythme hebdomadaire de ses conventions avec une dédiée au PS et à ses propositions immatures. Les adhérents parisiens seront invités, dans la limite des places disponibles, à ces conventions, organiséesle plus souvent à l’Assemblée nationale (horaire exact et lieu à préciser).

Inscrivez-vous à la prochaine convention : Atelier DEVELOPPEMENT DURABLE - Jeudi 17 novembre 2011 de 9 h 30 à 12 h 30 - Théâtre Bobino - 20 rue de la Gaité 75014 PARIS - inscription en ligne ici)

logo projet 2012 UMPEnthousiaste et inoubliable, le Campus d’été de l’UMP a ponctué ce week-end la petite parenthèse des vacances et a permis à toute notre famille politique, unie et rassemblée, de lancer officiellement la campagne présidentielle et de reprendre tous nos travaux et conventions préparatoires à l’élaboration de notre Projet.

De la Défense à la Santé en passant par la Culture, la Dette, le Développement durable, la Solitude…, Jean-François Copé a présenté toutes les conventions thématiques programmées chaque semaine à compter du 20 septembre et ce jusque fin novembre - début décembre, période de l’année qui sera l’occasion pour notre formation d’organiser 3 conventions de synthèse sur les 3 axes principaux qui conduisent la philosophie de nos travaux, débats et conventions : le rassemblement, le courage et l’ouverture au monde.

« Ces trois thèmes touchent aux domaines régalien, de l’économie et du social ainsi que de la place de la France dans l’Europe et dans le monde », précise Jean-François Copé lors du point-presse de ce mercredi 7 septembre.

Les conclusions de chacune de ces conventions seront soumises à un vote et pourront être assorties de contributions personnelles.

Parallèlement, des ateliers seront également programmés pour permettre des focus sur des thèmes tels que le sport, l’organisation de la Justice, le handicap…

Sans oublier une convention d’alerte spécialement dédiée au PS et qui analysera ce qu’il ferait de la France si son candidat était à la tête du pays. « Ce sera l’occasion de marquer la différence entre l’esprit de responsabilité de l’UMP et l’immaturité du PS », note Jean-François Copé.