agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Menace terroriste : Philippe Goujon réagit

Paris, 22 août 1015. Déclaration de Philippe Goujon. Au-delà des froncements de sourcil d’un ministre de l’Intérieur davantage dans la constatation que dans l’anticipation et l’action, il est plus que temps de prendre enfin conscience de l’ampleur de la menace terroriste par des mesures fortes et concrètes.

Il faut notamment assurer un suivi efficace des individus déjà identifiés, mieux protéger les sites sensibles et les réseaux de transport, réussir la coordination des services de renseignement, ouvrir des centres de rétention et faire appliquer des sanctions très lourdes à l’inverse de ce qui est prévu dans la loi Taubira.