agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Communiqué de presse de Philippe Goujon sur l’irresponsabilité des déclarations de Jean-Marie Le Guen en faveur de la légalisation du cannabis

Philippe Goujon, Député-Maire du 15ème arrondissement, Secrétaire national Les Républicains chargé de la sécurité et Président de la Fédération de Paris des Républicains dénonce l’irresponsabilité des déclarations de Jean-Marie Le Guen en faveur de la légalisation du cannabis. Celui-ci, notamment pour complaire à une jeunesse en révolte contre la loi El Khomri, envoie un signal désastreux aux jeunes, à leurs familles et à tous ceux qui essaient de les sortir de la drogue, par une nouvelle cacophonie au sein du gouvernement.

Un accès libre au cannabis en développera encore davantage la consommation. L’interdit, associé au sevrage (et la réduction des risques), est l’élément principal de la prévention. La proposition de Jean-Marie Le Guen est en totale incohérence avec la loi Santé qui a fait de la lutte contre le tabac une de ses priorités. Rappelons qu’un joint d’herbe contient 50 à 70 % d’agents cancérigène de plus qu’une cigarette…

La légalisation du cannabis favorisera un transfert vers d’autres drogues encore plus nocives (cocaïne, héroïne), comme c’est le cas dans les pays ayant légalisé. Le trafic se tournera aussi vers des substances de cannabis plus fortes et vers les mineurs.

Le lien n’est nullement avéré entre légalisation et fin des trafics. Le trafic de cigarettes (pourtant en vente libre) est ainsi une ressource financière majeure pour plusieurs organisations criminelles.

Les déclarations de M. Le Guen démontrent que les salles de shoot dont il est l’initiateur à Paris sont bien un premier pas vers la légalisation.

Le but n’est pas de faciliter l’accès à la drogue mais d’empêcher à y entrer et d’aider à en sortir.